Accueil » Blog » Comment l’inactivité physique affecte vos niveaux d’énergie » Page 2

Comment l’inactivité physique affecte vos niveaux d’énergie

Comment-linactivite-physique-affecte-vos-niveaux-denergie_atlasemploi.com

2. L’élément mental/émotionnel

On estime que 40 millions d’adultes souffrent de troubles anxieux aux États-Unis seulement.  Lorsque nous sommes déclenchés par une menace, qu’elle soit réelle ou perçue, notre cerveau produit des hormones pour nous aider à faire face à ce que l’on appelle la réponse « combattre – fuir – geler ». Les conséquences peuvent ressembler à un épuisement massif de notre énergie.

Le sommeil est une excellente méthode pour récupérer, mais des pensées anxieuses continues rendent souvent cela difficile. L’inactivité physique aggrave cela car cela signifie que nous perdons l’une des méthodes naturelles les plus efficaces pour réguler nos habitudes de sommeil. L’exercice favorise également la clarté mentale en essuyant efficacement notre esprit et notre corps des hormones de stress en excès provoquées par l’anxiété.

Régulateurs Naturels

Ce ne sont pas seulement les troubles anxieux qui gâchent nos niveaux d’énergie. Le stress quotidien et les fluctuations d’humeur peuvent nous donner l’impression d’être coincés dans des montagnes russes épuisantes d’émotions.

L’inactivité physique contribue à l’épuisement de la sérotonine et de la dopamine, des substances chimiques qui aident à réguler naturellement notre humeur et notre énergie. L’activité physique stimule ces produits chimiques qui améliorent l’activité dans le cortex préfrontal (la partie de notre cerveau responsable de la pensée d’ordre supérieur).  Ce processus calme le cerveau limbique (notre siège émotionnel), en arrêtant automatiquement les déclencheurs émotionnels gaspilleurs d’énergie.

2 of 5

Partager c'est aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *